WikiJmTrivial

LiberteVSGratuite

PagePrincipale :: DerniersChangements :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-54-198-71-184.compute-1.amazonaws.com

Liberté vs Gratuité

Avec la démocratisation de l'utilisation des logiciels et systèmes d'exploitation libre, et alors qu'émergent des collectifs d'artistes libres (ou assimilés), la question de ce qu'est le libre est plus que jamais d'actualité.

Différence entre liberté et gratuité

Utiliser du gratuit, c'est ne penser qu'à l'instant présent, c'est ne pas penser aux autres et au futur. Utiliser du libre, c'est construire demain.

Art libre vs librement diffusable

L'utilisation de licences de type Creative Commons non commercial non dérivatif est une pratique qui devient assez courante sur internet. Les artistes qui utilisent une telle licence annoncent qu'il s'agit de licences libres. En réalité, si l'on s'intéresse un peu à la question, il est facile de voir qu'il ne s'agit ici que d'une liberté de diffuser l'œuvre (et encore, avec contraintes), et en aucun cas de liberté au sens original du terme.
Les licences Creative Commons et équivalentes n'assurent que des libertés à l'artiste, mais en aucune manière à l'auditeur/spectateur...
Elles ont même tendance à limiter voire annuler les possibilités de diffusion des œuvres, par des clauses liberticides.
Pour plus d'information, voir LiberteLicencesCC

Les formats ouverts

La plupart des logiciels propriétaires utilisent des formats d'échange et de sauvegarde de données qui ne sont pas définis par des normes, qui ne sont pas ouverts. Ces formats constituent souvent les barreaux de la prison dorée que ces logiciels offrent aux utilisateurs: le jour où ces derniers souhaitent changer de système, il leur est difficile voire impossible d'accéder à leurs anciennes données.
Bien sûr, on peut espérer qu'un logiciel gratuit de conversion existe, mais c'est un espoir qui peut se révéler vain.
À l'inverse, l'utilisation de logiciels libres assure que l'on pourra toujours accéder aux informations stockées, car même si le format utilisé n'est pas documenté (ce qui est très rare), on pourra toujours accéder au code source du logiciel, qui lui décrit pas à pas comment accéder au fichier. On notera ici encore une fois qu'un logiciel gratuit n'offre pas la même assurance pour l'avenir.

Remarques


Voir aussi


Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]