WikiJmTrivial

LiberteLicencesCC

PagePrincipale :: DerniersChangements :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-54-224-155-169.compute-1.amazonaws.com

De la liberté des licences CC

Dans un billet récent, j'ai présenté mon point de vue sur les licences CC, et notamment sur celles ayant des clauses Non-commercial ou No Derivatives... Après discussion avec plusieurs personnes, il semble que je n'ai pas exprimé assez clairement ma pensée (il reste des points qui posent problème d'interprétation). Cette page a donc vocation à être un complément détaillé qui prolonge et approfondit ma réflexion.

Au sujet de la liberté dans le libre

En préambule, je pense qu'il est important de rappeler que l'essence profonde des licences libres telles qu'initiées par Stallman est d'assurer des libertés à l'utilisateur et non au créateur (dans le cas d'une oeuvre, on dirait à l'auditeur par exemple).
Ce premier point est extrêmement important, car il permet de comprendre de nombreux points par la suite. Les gens qui souhaitent s'assurer leur liberté en créant, au détriment de la liberté de leur auditoire choisiront une autre licence.

Pour rappel, voici les 4 libertés fondamentales d'une création libre (d'après wikipédia). Elles ont été écrites initialement pour les programmes, mais on peut aisément remplacer programme par oeuvre, exécuter par jouer, exposer, etc:


Un freeware est-il libre?

D'après wikipédia:
« Un graticiel ou gratuiciel (en anglais freeware) est un logiciel qui est mis gratuitement à disposition par son créateur, mais qui est soumis à certaines contraintes quant à sa diffusion. »
Il est clair qu'un tel mode de diffusion n'assure que la gratuité dudit logiciel. En aucun cas elle n'assure de liberté de l'utilisateur, notamment celle de pouvoir le modifier. Elle limite même les possibilités de diffusion...
Un freeware n'est donc pas libre (ni même librement diffusable).

Le code source des oeuvres

Pour beaucoup, le fait qu'on ne puisse pas simplement distribuer le « code source » d'une oeuvre est problématique. L'exemple que l'on prend souvent est la musique (ttoine disait hier sur irc que «donner toutes les partitions, les amplis et guitares, les réglages des effets, etc....» ça ne donnera jamais les vraies sources) ou encore la photo (impossible de recréer l'instant qui a été figé par un cliché).
C'est vrai, le code source d'une oeuvre, c'est plus complexe que celle d'un logiciel. Mais on peut toujours donner le maximum d'informations, pour assurer que les gens pourront l'utiliser aussi. Voici quelques pistes:

Quelques réflexions sur le code source d'une oeuvre (je ne suis pas d'accord avec tout, mais c'est intéressant):

Le Libre n'est-il finalement applicable qu'aux programmes informatiques?

Certaines personnes sont persuadés que les défenseurs du libre au sens de Stallman ne voient le libre que par la lorgnette des logiciels, et que leurs idées ne sont pas applicables aux créations artistiques. Le point précédent (intitulé Le code source des oeuvres) répond en partie à ces questions.
Il faut également noter que ce n'est pas complètement utopique, plusieurs collectifs d'artistes utilisant des licences dans l'esprit du copyleft (voir par exemple http://artlibre.org/ qui a été rédigé par des artistes).


Faut-il faire l'amalgame entre collectif et libre?

De la même manière, des personnes pensent que les défenseurs du libre au sens de Stallman ne voient que les créations collectives, et ne pensent pas aux créations d'une seule personne. C'est oublier que toute création n'émerge pas uniquement de l'esprit de son seul créateur: ce dernier est influencé par une multitude de choses autour de lui, et s'il travaille seul, il s'inspire d'autres, et sera la source d'inspiration de nombreuses personnes. Pourquoi alors vouloir interdire que d'autres travaillent sur les mêmes supports?
C'est justement cette libre circulation des idées que favorisent les licences libres, permettant aux artistes d'aller encore plus loin dans leurs réflexions et créations, en profitant de celles des autres...


Quelques liens?


Voir aussi


Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]