Revues du son

En ce début d’année 2019, on appre­nait avec tristesse que la revue de l’écoute — Syn­tone était mise en hiber­na­tion par le col­lec­tif qui la por­tait. Pen­dant au moins douze mois, comme on peut le lire sur le site de la revue. Aaaah ! Dur !

On peut bien sûr relire les anciens numéros, par­courir les arti­cles, et suiv­re les événe­ments organ­isés par Syn­tone. Mais il y a aus­si d’autres revues qui s’intéressent au son. Bien sûr, pas sous le même angle, pas avec les mêmes autri­ces et auteurs, mais avec une démarche à décou­vrir. En voici quelques-uns.

Les revues d’analyse

L’un des élé­ments que j’aime lire dans Syn­tone, ce sont les arti­cles d’analyse, qui per­me­t­tent de pren­dre du recul sur les pra­tiques d’écoute et de créa­tion. C’est la diver­sité des angles (his­torique, soci­ologique, d’analyse musi­cale par exem­ple) que je trou­ve moti­vante.

Audimat

Cou­ver­ture du dix­ième numéro d’Audimat.

La revue Audi­mat est d’après son site inter­net une revue de cri­tique musi­cale. Elle est pub­liée deux fois par an sous forme d’un petit car­net papi­er, et regroupe à chaque fois cinq ou six arti­cles de fond, entre soci­olo­gie, musique, his­toire, écoute, ou encore tech­nique du son.

Très mar­quée par la cul­ture musique élec­tron­ique, elle nav­igue dans des sujets var­iés, et s’intéresse notam­ment à l’histoire des pra­tiques musi­cales du XXe siè­cle. Je n’ai eu l’occasion de ne lire qu’un numéro pour l’instant, mais j’ai par­ti­c­ulière­ment appré­cié y trou­ver des arti­cles soignés, bien doc­u­men­tés, et qui ouvrent à la curiosité.

La revue Audi­mat est dis­tribuée dans dif­férents points de vente, sur la bou­tique en ligne ou en abon­nement.

Pilule

Page d’accueil du mag­a­zine Pilule.

Le mag­a­zine Pilule est d’après son site inter­net le mag­a­zine du sonore. C’est un mag­a­zine en ligne, trimestriel, porté par un col­lec­tif dijon­nais regroupant « des jour­nal­istes, des musi­ciens, des graphistes qui sont tous des pas­sion­nés de sons, adorent en par­ler et surtout en débat­tre. »

Chaque numéro abor­de un thème (le vin­tage, la radio), et à chaque fois, de nom­breux arti­cles vien­nent pro­pos­er un angle de lec­ture sur le thème. Explo­rant à la fois la cul­ture pop­u­laire, les pra­tiques du son, et l’histoire de la créa­tion musi­cale, la revue est dense, bien doc­u­men­tée, sou­vent aug­men­tée de con­tenus son ou vidéo, et per­met d’aller à la ren­con­tre de nombreux·ses pro­duc­teurs et pro­duc­tri­ces de son. La maque­tte du site est très soignée, les pho­tos illus­trant chaque arti­cle sont puis­santes.

Radio Graphy

Radio Gra­phy est pub­lié par le Groupe de Recherch­es et d’Études sur la Radio (GRER), une asso­ci­a­tion sci­en­tifique pour la pro­mo­tion de l’étude du média radio.

On peut y suiv­re une actu­al­ité ori­en­tée autour des approches inno­vantes de la radio, plutôt insti­tu­tion­nelles ou portées par les grands acteurs du domaine. On y retrou­ve des prob­lé­ma­tiques liées aux pra­tiques du jour­nal­isme, à la créa­tion radio­phonique, au rôle et à la place de la radio dans la cité, aux nou­velles pra­tiques d’écoute et de dif­fu­sion.

Les revues d’écoute

La pro­duc­tion quo­ti­di­enne de son, qu’elle soit réal­isée dans les radios publiques, asso­cia­tives, par des col­lec­tifs, sur des plate­formes de pod­cast ou même sur youtube est tout sim­ple­ment gigan­tesque. Dif­fi­cile de s’y retrou­ver, de décou­vrir de nou­velles choses sans y con­sacr­er tout son temps. On avait autre­fois le génial perce-oreilles, ou l’on retrou­vait une sélec­tion pointue de con­tenus très var­iés, comme une oreille ten­due sur le monde. La revue de l’écoute pro­po­sait aus­si dans ses pages des chroniques d’écoute.

Il existe heureuse­ment beau­coup d’espaces numériques pro­posant de partager une sélec­tion de con­tenus à écouter. On en trou­ve un peu pour toutes les oreilles, à cha­cun d’y faire son chemin. Voici quelques références où aller butin­er du con­tenu.

Revues de podcasts

2018 a été l’année où on s’est fait l’écho d’une renais­sance du pod­cast en langue française. En plus des plate­formes de dif­fu­sion de ces con­tenus à série, on a vu appa­raître plusieurs sites pro­posant une sélec­tion plus ou moins régulière de pod­casts à écouter :

  • Radio tips, un web­magazine sur les pod­casts. Il est prin­ci­pale­ment ani­mé par une per­son­ne.
  • Radiovore,  un espace de recom­man­da­tions de pod­casts, de créa­tions sonores, et plus générale­ment, de con­tenus audio par­lé. Il est prin­ci­pale­ment ani­mé par une per­son­ne.
  • les moissonores, porté par un col­lec­tif de 5 per­son­nes, qui pro­posent chaque mois une sélec­tion de pod­casts.
  • pop­cast, un groupe face­book de gens pas­sion­nés de l’écoute radio­phonique, qui échangent leurs pro­duc­tions, ou leurs décou­vertes.

L’écoutoir

Logo de l’écoutoir

L’écoutoir est un peu à part dans cet univers de la sélec­tion à écouter. Il se présente comme un cab­i­net de curiosités, sonores musi­cales et radio­phoniques. Les formes retenues et pro­posées à l’écoute sont plus pointues, plus proches de la créa­tion radio­phonique ou musi­cale.

On aime y retrou­ver un con­tenu plein de poésie, de déli­catesse.

Et puis tout le reste…

Plein d’autres acteurs pro­posent aus­si sur leurs sites inter­net ce que leur oreille entend quand elle écoute les ondes. De manière très nom­briliste, je peux par exem­ple citer ce qu’écoutent les gira­phones, ou les Lar­rys de Léthargiques Sub­stances Dis­parates.

Les techniques du son

Ce que j’aimais retrou­ver dans Syn­tone, c’était aus­si quelques arti­cles plus tech­niques au sujet de l’enregistrement, du mon­tage, des aspects tech­niques de la réal­i­sa­tion sonore.

Les dossiers d’audiofanzine

Sur cette ques­tion, j’aime bien lire les dossiers de l’audiofanzine. Ils sont plutôt très tech­niques, à des­ti­na­tion des gens aver­tis et intéressés à la ques­tion.

Rédigés par des bénév­oles pas­sion­nés de la ques­tion, ces dossiers sont de niveau très iné­gaux, mais ils per­me­t­tent tout de même de garder un bout du cerveau branché sur la prise de son, la com­po­si­tion, ou ces ques­tions asso­ciées.

L’actualité sur LinuxMAO

Si l’on utilise GNU/Linux pour pro­duire du son, il est tou­jours intéres­sant de garder un œil sur l’actualité lin­ux de la Musique Assistée par Ordi­na­teur (MAO), en lisant chaque mois l’éditorial du site Lin­ux­MAO.

On y décou­vre la sor­tie de nou­veaux logi­ciels, les nou­veautés en terme de solu­tions tech­niques, et on garde un œil sur les pra­tiques des bidouilleurs·ses de sons.