Léthargiques Substances Disparates

Il y a un paquet de temps, avec Théo on avait bidouil­lé une pièce live, avec un micro, un con­trôleur, un syn­thé. Ça s’appelait la prési­den­tielle n’aura pas lieu. Cette forme-là, j’avais très envie de con­tin­uer à l’explorer. Quelque chose d’hybride entre la com­po­si­tion d’une pièce élec­troa­cous­tique et d’une émis­sion de radio clas­sique en stu­dio.

Et voilà, depuis un mois on s’est lancés, avec deux copains de radio, dans l’aventure de Léthargiques Sub­stances Dis­parates. À chaque émis­sion, un nou­veau thème, ligne direc­trice de nos com­po­si­tions, col­lages sonores, et actes…

On tra­vaille à par­tir d’un con­duc­teur graphique, où cha­cun des Lar­ry de l’émission a sa piste de prise de micro, et sa piste de sons à lancer et à bidouiller. Une trame, que l’on com­pose à l’avance, et que l’on inter­prétera pen­dant le direct.

Sur une table, un rouleau de papi­er de plus d’un mètre est étalé. Autour, des crayons, des ciseaux, du matériel de son, un cook­ie esseulé dans une assi­ette, des post-it, … Sur le papi­er, une frise séparée en actes, et plusieurs pistes qui por­tent des indi­ca­tions notée dans des cadres rec­tan­gles, par­fois col­orés.

Bien sûr, grâce aux pod­casts de Radio Cam­pus, on peut réé­couter les deux pre­mières émis­sions. L01, où on a décou­vert le for­mat :

S01, où on a com­mencé à faire pro­gress­er la forme dans la direc­tion de ce qui nous motive :

L’émission a lieu tous les pre­miers lundis du mois de 22h à 23h, sur les ondes de Radio Cam­pus Cler­mont-Fer­rand. Après ligneux en jan­vi­er et strych­nine en févri­er, pré­parez vos oreilles à une explo­sion de sons pour le thème sur­prise du mois de mars, on va encore affin­er notre pra­tique.

One thought on “Léthargiques Substances Disparates”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.