Poussière rouge, de Jackie Kay

J’aime beaucoup lire ce qu’écrit le collectif Cases Rebelles, dont le site internet porte le sous-titre PanAfroRévolutionnaires. On y lit de l’afroféminisme, de l’autodéfense, de la culture des luttes, des points de vue sur les politiques migratoires criminelles, et plein d’autres choses passionnantes. On peut les suivre sur Facebook, sur le super site internet, et le collectif Cases Rebelles a même un podcast !

Récemment, ils proposaient la lecture de Poussière Rouge, de Jackie Kay. À la médiathèque de Jaude, le livre n’était pas emprunté, alors j’en ai profité. 

Ce livre est vraiment chouette, il raconte le parcours de l’autrice, poète, nouvelliste et romancière, à la recherche de ses parents biologiques. Élevée en Écosse par un couple de communistes plein d’humour et de pétillant, Jackie interroge son histoire personnelle, elle qui n’a pas la même couleur de peau que ses parents. Au fil de son récit, on découvre ses interrogations sur l’héritage biologique et social, sa redécouverte du racisme, sa place en tant que femme dans cette histoire, le poids des croyances, des religions, des histoires de famille.

On se promène à Lagos, à Aberdeen, dans des coins reculés, à Glasgow aussi.

2 thoughts on “Poussière rouge, de Jackie Kay”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.