Se raser sans plastique

Il y a plus de 10 (!) ans, j’écrivais sur ce blog mon plaisir d’utiliser au quotidien un rasoir de sûreté. Ce rasoir a été mon compagnon de poil pendant de nombreuses années, et je l’utilise encore parfois aujourd’hui.

Shavette

Mais depuis le début de l’année, j’ai commencé à utiliser une shavette. Il s’agit d’un rasoir qui se manipule comme un coupe-chou, mais dont la lame est rechargeable. On utilise d’ailleurs la même lame que dans les rasoirs de sûreté, en la cassant en deux le long de l’entaille centrale. J’ai acheté le mien sur le site art du barbier, avec quelques paquets de lames, et quelques produits d’entretien de la barbe. Je suis plutôt content de ce que j’y ai trouvé.

Je vois plusieurs avantages à l’utilisation d’une shavette, même si au début c’est impressionnant. Tout d’abord, cela permet d’avoir une meilleure vision sur ce qu’on est en train de faire. En effet, la tête d’un rasoir de sûreté est un peu grosse, et souvent devant la partie de la peau que l’on travaille. Ensuite, avec une shavette, on peut positionner la lame avec précision, et donc réaliser des contours plus nets. Et puis on peut éviter plusieurs passages, si on arrive à positionner la lame avec le bon angle.

Gomme à barbe

Plus récemment, une amie m’a donné un rasoir à l’allure inconnue. Commercialisé dans les années 50 sous le nom de rasoir à gommer la barbe, il s’agit d’un petit rasoir mécanique, composé d’un cylindre métallique percé de trous, que l’on fait rouler sur la peau. Enfermée à l’intérieur, une lame effleure le rouleau, et vient couper les poils qui se glissent dans les mailles du cylindre.

Le changement de lame est très facile, il se fait par rotation de la pièce métallique centrale du rouleau. La lame, qui fait toute la longueur du rouleau, a un profil plié en deux.

Alors bien sûr, c’est bien moins efficace qu’une shavette, mais tellement petit, et pratique pour se raser sans se prendre la tête dans les détails… Adopté !

L’étape ultime du non déchet sera donc le coupe-chou, mais je manque encore un peu d’expérience pour franchir le pas…

2 thoughts on “Se raser sans plastique”

  1. salut JM
    ton appareil des années 50 m’a intriguée mais bizarrement aucune trace sur le web (j’ai essayé 3 moteurs de recherche différents). Il ressemble à mon rasoir version électrique mais je ne l’ai jamais démonté ;-)
    Quel est la marque ?
    bisous iodés

  2. Salut Gwen !

    Même avec la seule référence que j’ai (le distributeur en France), on trouve peu d’informations. Le rasoir à gommer la barbe était distribué par les Établissements Paringer.

    Des bises de la terre du milieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.