Expérimentations et recherches pour l’adaptation à la déficience visuelle

Cela fait maintenant quelques temps que mes activités de recherche et d’expérimentation se tournent autour de la question de la déficience visuelle. Cet été, j’avais commencé à animer un blog au sujet de l’accessibilité au quotidien pour une enfant malvoyant. Mes activités de recherche prenaient doucement le même chemin, mais sans de réelle communication sur le sujet.

Et bien c’est en train de changer !

ACTIVmap

Tout d’abord, puis que je commence depuis novembre à accompagner un doctorant en informatique sur la génération de carte en relief pour non voyants, sur un sujet tout neuf, il nous fallait un outil de communication efficace. C’est maintenant fait ! Allez faire un tour sur le site du projet ACTIVmap, vous constaterez que depuis début 2017, beaucoup de choses se sont passées ! Des travaux d’étudiants, des collaborations naissantes, des idées qui germent…

Et pour raconter tout ça, rien de mieux qu’une petite explication filmée, avec de belles images ! Il y a un an, j’étais allé à l’API Hour de Clermont’ech parler des outils pour manipuler des images médicales. Cette fois-ci, j’ai raconté comment on pourrait fabriquer des cartes pour déficients visuels via OpenStreetMap :

Informatique sans ordinateur

J’ai aussi commencé à travailler avec Pascal Lafourcade et le groupe de recherche de l’IREM consacrée à l’informatique sans ordinateur. J’en avais déjà parlé ici dans l’article consacré à la synthèse de son additive. En regardant le matériel pédagogique qu’ils avaient créé, j’ai eu très envie de réfléchir avec eux à l’adaptation pour déficients visuels. Coup de chance, ça a pas mal amusé Samuel aux petits débrouillards. On a donc commencé à travaillé à la rentrée, et on est vraiment contents d’avoir les premiers résultats à montrer. Le matériel que nous avons imaginé, en collaboration avec Laurence d’ADVOX sera bientôt expérimenté auprès d’un public empêché. En attendant, vous pouvez lire comment on a fait sur la page du projet.

Radiocratie, une webradio pour les contrôler toutes

Il y a peu, je partageais ici la création d’un collectif de création sonore, le cri de la girafe. Un nouveau projet pour poursuivre l’aventure du son après avoir biberonné 8 années à Radio Campus. Seulement, il restait une dimension à poursuivre : le direct, et la programmation. Avec Théo et Fifie, on a donc commencé à travaillé voilà plus de six mois à la création d’une webradio. J’avais d’ailleurs écrit il y a quelques mois comment on pouvait facilement démarrer une telle webradio. Et après quelques mois de rodage, c’est le moment de la partager avec tous ! Vous allez voir, je suis sûr que vous y trouverez du son que vous aimez.

Voici la note d’intention présentée sur le site internet :

La programmation musicale de Radiocratie se veut à l’image de ce que nous écoutons : entre les douceurs des titres qui ne peuvent pas être oubliés, les pièces posées là pour surprendre, et les sons qui dérangent…

Sauf émission spéciale, la journée sur Radiocratie commence à 8h, par une programmation musicale que même Claire et Sylvain Blanchard apprécient. À 18h, Claire et Sylvain se préparent pour une petite soirée festive. Au programme : de la musique pour les mettre en transe ! Mais passé 2h du mat’, chut, Claire et Sylvain dorment. Ne leur parlez pas de ce qui passe sur Radiocratie !

Les sons ne sont pas choisis en fonction de leur style musical, mais plutôt par énergie : tranquille, normal, énervé… Sauf si on s’est lourdement trompées, les oreilles de Claire et Sylvain Blanchard naviguent au fil de nos humeurs, progressivement entre toutes les ambiances du spectre.

Rendez-vous sur radiocratie.com pour en écouter plus !