capture d'écran du site sur la musique électronique

Carte mentale sur la musique électronique

Il y a quelques temps, j’écrivais ici com­bi­en j’aimais la musique élec­tron­ique, et com­bi­en j’avais aimé lire Les fous du sons, de Lau­rent de Wilde. Comme le sujet m’intéresse, j’ai eu l’occasion de lire plusieurs livres, d’écouter des con­férences et des pod­casts sur la ques­tion, ou encore d’assister à des con­férences.

Plutôt que de laiss­er toutes ces idées se dis­soudre petit à petit, je me suis dit qu’il fal­lait que je prenne des notes pour struc­tur­er tout ça. Et quoi de mieux pour ça que d’utiliser une carte men­tale dynamique, pour nav­iguer au cœur de ces con­cepts, références, vidéos et liens de tout type.

En cher­chant un peu, j’ai trou­vé la bib­lio­thèque javascript D3.js, qui com­porte énor­mé­ment de pos­si­bil­ités d’ajustement. Avec un peu de json pour stock­er les infor­ma­tions, et boot­strap pour la mise en page… Le pro­jet, en ligne sur github, pour­rait être facile­ment cloné pour décrire la carte men­tale d’un autre sujet. Il y a sans doute quelques spé­ci­ficités dans le fichi­er html et dans le javascript, mais c’est je pense très sim­ple à dériv­er.

Pour voir le résul­tat, ren­dez-vous sur Élé­ments d’histoire de la musique élec­tron­ique. Bonne vis­ite !

2 thoughts on “Carte mentale sur la musique électronique”

  1. Salut Jean-Marie,

    Tu aurais pu aus­si utilis­er Fra­mindmap pour faire une carte men­tale en ligne. Mais peut-être aurais-tu per­du des capac­ités pour les liens et les infos asso­ciées.

    Les liens entre con­cepts me font aus­si penser à du web séman­tique et autres ontolo­gies (RDF, OWL, …). Mais là aus­si, je ne sais pas si ça apporterait grand chose.

    En tout cas ta page n’est pas acces­si­ble sans Javascript, ce qui n’est pas for­cé­ment idéal. ;-)

    Ami­cale­ment,
    david

  2. Salut David,

    Mer­ci pour le retour. Tu as rai­son, je suis pas mal mar­qué par mon util­i­sa­tion des ontolo­gies, et la struc­ture de mon graphe y doit beau­coup.
    Con­cer­nant la tech­nolo­gie util­isée, tu as rai­son, je devrais avoir une ver­sion sans javascript. Je voulais voir tout ce que sait faire cette bib­lio­thèque d3.js, et une fois par­ti là-dedans, j’ai lais­sé de côté le fonc­tion­nement en mode dégradé… Mer­ci aus­si pour la référence à Fra­mindmap, je l’avais vu il y a quelques semaines, et j’avais oublié…

    Ami­tiés,

    jm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.