La réalité augmentée au service de la chirurgie

Mercredi 12 décembre 2012, je présente avec quelques collègues de mon équipe de recherche nos travaux récents et les problématiques futures aux mercredis de la science. Le sujet de notre exposé sera la réalité augmentée au service de la chirurgie. Ça se passera à 15h30 à l’amphi recherche du pôle physique, sur le campus des Cézeaux. Rendez-vous à 15h pour le café.

Résumé

Initiée dans les années 40, la cœlioscopie est une technique de chirurgie endoscopique ou encore de chirurgie minimalement invasive. L’idée clé est de pratiquer de petites incisions par lesquelles passent une caméra — le cœlioscope — et les instruments chirurgicaux, alors que la chirurgie classique procède par une ouverture de plus grande taille et en vision directe.

Après avoir présenté le contexte clinique, nous préciserons les limites actuelles de la cœlioscopie. Nous exposerons le concept de la réalité augmentée tel qu’il est exploité dans d’autres contextes. Ce concept consiste à enrichir les images réelles par des informations initialement invisibles. Notre postulat : la réalité augmentée pourrait permettre de repousser certaines limites de la cœlioscopie.

La méthode proposée extrait de l’information depuis l’imagerie pré-opératoire (par exemple la localisation d’un nodule dans une IRM) et l’insère dans la vue cœlioscopique en temps réel (pour par exemple guider le chirurgien vers un site de résection). Chacune de ces étapes appelle la résolution de défis scientifiques au sein des sciences de l’image, qui vous seront présentés dans leur contexte respectif : géométrie et topologie discrète, vision par ordinateur.

Edit : voici la vidéo en ligne. Si vous n’étiez pas là, vous pouvez tout de même regarder la présentation !

2 thoughts on “La réalité augmentée au service de la chirurgie”

  1. Dans la présentation ci-dessus, on entend « réalité augmentée » dans le sens ajouter à du contenu réel (une vidéo) des éléments virtuels pour les enrichir. J’ai l’impression que cet essai, s’il n’en est pas moins intéressant, aborde une problématique plus générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.