Bibi binaire

Lors de la pre­mière émis­sion de sci­ence alors !, nous avons dif­fusé un morceau de Boby Lapointe, entre deux inter­views sci­en­tifiques. Et à vrai dire, ça n’é­tait pas un hasard. Car si beau­coup con­nais­sent les créa­tions musi­cales de l’artiste, à la fois truf­fées de jeux de mots en tout genre, et ryth­mées à souhait, les inven­tions math­é­ma­tiques de Boby sont moins con­nues.

Je con­nais­sais déjà un peu le sys­tème bibi binaire qu’il avait créé dans les années 60, mais je n’avais jamais pris le temps d’ex­plor­er en pro­fondeur ce sys­tème.

C’est donc avec joie que jeu­di dernier je suis allé écouter François Fab­re jouer Si le BIBI de BOBY m’é­tait comp­té, un spec­ta­cle à la fois sci­en­tifique, cul­turel, musi­cal et plein d’hu­mour. La per­for­mance de l’ac­teur et musi­cien est absol­u­ment géniale, pleine de pétil­lant, elle reflète avec mer­veille la beauté élé­gante des créa­tions de Boby, tant d’un point de vue math­é­ma­tique que musi­cal. La pièce sera prochaine­ment présen­tée en région parisi­enne, puis revien­dra en Auvergne en avril de l’an­née prochaine. Si vous avez l’oc­ca­sion de voir ce spec­ta­cle, et bien fon­cez !