Les aventures du comte de Malamanteau

Cela fait quelques temps main­tenant que j’ai mis les pieds (et la voix) à Radio Cam­pus. C’est grâce à Lise, qui m’a invité à par­ticiper à son émis­sion la Pan­thère Rouge. Dès le début, j’ai trou­vé ça assez stres­sant, mais en même temps enivrant, moti­vant, pas­sion­nant. Ces derniers temps, les cré­naux du dimanche n’é­taient pas prat­i­ca­bles pour moi, et j’ai petit à petit per­du le fil des émis­sions. Finale­ment, j’en ai fait assez peu avec Lise.

Et puis cette année, avec quelques amis, une idée a mûri : con­stru­ire une émis­sion de radio, tou­jours sur la même sta­tion, mais cette fois-ci à portée cul­turelle et musi­cale, autour d’un per­son­nage imag­i­naire, le comte de Mala­man­teau. Ain­si, nous avons décidé de suiv­re son itinéraire à tra­vers le monde, et de s’ar­rêter toutes les deux semaines dans un nou­veau pays, afin d’en décou­vrir quelques-unes des facettes musi­cales et cul­turelle. Après notre pre­mière halte en Afrique du Sud, nous nous sommes arrêtés la semaine dernièe à Nairo­bi, au Kenya.

L’émis­sion les aven­tures du comte de Mala­man­teau est bien sûr dif­fusée en direct, un mer­cre­di sur deux de 18 heures à 19 heures, et red­if­fusée le mer­cre­di suiv­ant au même horaire. On peut soit l’é­couter sur 93.3 FM, soit l’é­couter en stream­ing sur le site de Radio Cam­pus Cler­mont, ou encore écouter l’émis­sion en pod­cast sur le site de l’émis­sion, à l’adresse http://malamanteau.fr. Le blog n’est pas ici dans sa ver­sion défini­tive, nous tra­vail­lons à un site plus adap­té. Faute de mieux pour l’in­stant, vous devrez vous sat­is­faire du moteur de blog d’artera­dio, qui est assez lim­ité, et peu adap­té à nos envies.

Par­mi les chroniques qui se met­tent en place, on peut citer le « Canard sonore », ani­mée par Vir­ginie, un peu à la manière de Karam­bo­lage, en pro­posant un morceau de musique faisant référence à l’ac­tu­al­ité. On retrou­ve aus­si régulière­ment la chronique de Romain « Folk is dead », une rubrique pleine d’én­ergie, qui vous sur­pren­dra par son con­tre-pied con­stant aux idées reçues. Enfin, nous anonçons à chaque fin d’émis­sion la des­ti­na­tion suiv­ante, aus­si n’hésitez pas à faire des sug­ges­tions musi­cales sur le blog de l’émis­sion.