Un été à Clermont

Peut-être êtes-vous comme ces 42 % des français qui ne par­tiront pas en vacances cet été. Peut-être est-ce par choix, parce que brûler du car­bu­rant pour aller con­stater qu’ailleurs ça n’est fon­da­men­tale­ment pas dif­férent d’i­ci vous sem­ble futile. Moins prob­a­ble­ment, vous habitez à Cler­mont-Fer­rand. Si mal­gré tout c’est votre cas, voici quelques idées pour s’ou­vrir l’e­sprit sans par­courir des kilo­mètres.

Out­re les vis­ites à la bib­lio­thèques, et des musées (prof­itez-en pour aller voir l’ex­po­si­tion Archeo 3D à laque­lle par­ticipe Marc), on trou­ve dans le coin quelques activ­ités esti­vales qui sem­blent promet­teuses. Petit tour d’hori­zon sans ordre ni exhaus­tiv­ité.

  • Tout d’abord, allez faire un tour à sable show. Si vous êtes accom­pa­g­né par un ou plusieurs enfants, ils s’en régaleront. Visez par exem­ple le mar­di, pour prof­iter de l’an­i­ma­tion « his­toires à dormir debout » de Mor­gane. La diver­sité des activ­ités pro­posées est vrai­ment impres­sion­nante.
  • Pourquoi aus­si ne pas aller faire un tour à l’ex­po­si­tion con­sacrée à Jean Amblard, un pein­tre au regard mil­i­tant sur sa région.
  • Vous pou­vez aus­si aller jeter un coup d’œil à l’ex­po­si­tion « Fadas du Via­duc », qui nous amène à décou­vrir un édi­fice his­torique mon­u­men­tal de la région.
  • Ne ratez surtout pas les con­tre-plongées, cette année inti­t­ulée «  une fresque ani­mal­ière pour un été cul­turel à Cler­mont-Fer­rand » : ciné­ma, théâtre, danse, etc. Prof­itez au hasard de ces soirées des ani­ma­tions organ­isées par la mai­son des jeux.

Nom­bre d’autres asso­ci­a­tion cler­mon­tois­es organ­isent des activ­ités tout au long de l’été. Décou­vrez par exem­ple l’ate­lier jaune, rue de la treille, qui a récem­ment ouvert un lieu intriguant. Et n’ou­bliez pas que même sans voiture, on peut vite plonger dans la ver­ture envi­ron­nante !