Azulejos, jazz au poco

La semaine dernière, je suis allé voir pour la deux­ième fois Azule­jos au Poco Loco, une salle de jazz vrai­ment chou­ette à Cler­mont-Fer­rand, où l’on peut suiv­re la pro­gram­ma­tion de Jazz au Poco.

Azule­jos est un groupe de fla­men­co-jazz de la région, qui tourne dans des coins assez var­iés — comme l’amérique du sud — et qui partage la scène avec des artistes très dif­férents. L’an­née dernière, c’é­tait un gui­tariste fla­men­co assez impres­sion­nant qui était invité avec eux. Cette année, j’ai décou­vert à leurs côtés Nguyên Lê. La pre­mière par­tie du con­cert ne m’a pas embal­lé, j’avais du mal à accrocher au mélange des styles : le son d’Azule­jos est plutôt acous­tique, et Nguyên Lê explore de nom­breuses pos­si­bil­ités offertes par sa gui­tare élec­trique. Mais la deux­ième par­tie du con­cert a vrai­ment été chou­ette, je suis réc­on­cil­ié avec cette ren­con­tre musi­cale !

La prochaine date à ne pas rater au Poco Loco est le con­cert en hom­mage à Char­lie Park­er.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.