Le fonds ancien de l’ENSAM d’Aix-en-Provence

Il y a peu j’étais à Aix-en-Provence pour par­ticiper à SMI 2010, une con­férence où je présen­tais une par­tie de mes travaux de recherche réal­isés à la fin de ma thèse. Cette con­férence avait lieu à l’école nationale supérieure d’Arts et Métiers, instal­lée depuis 1843 dans des bâti­ments ayant aupar­a­vant accueil­li des religieux. La con­férence était pas­sion­nante, j’ai eu l’occasion de partager de nom­breuses dis­cus­sions très intéres­santes avec les autres par­tic­i­pants.

En marge de la con­férence, j’ai égale­ment eu la chance de dis­cuter avec la respon­s­able de la bib­lio­thèque de l’école. Au fil de la con­ver­sa­tion, nous en sommes venus à par­ler de fonds ancien. Elle m’a alors décrit le fonds que pos­sède l’école, et a gen­tille­ment accep­té de me le présen­ter. C’est ain­si que j’ai pu entr­er dans les deux pièces situées au sec­ond étage d’un bâti­ment de l’école, où sont instal­lés ces livres anciens.

C’était assez impres­sion­nant de décou­vrir ces ouvrages, sélec­tion­nés au fil des ans et présen­tés ici dans des bib­lio­thèques au charme cer­tain. En quelques mots, il s’agit d’un fonds intéres­sant, car il représente une pho­togra­phie de l’enseignement que l’on pro­po­sait voilà plus d’un siè­cle aux futurs ingénieurs. Il sem­ble qu’il n’y ait pas réelle­ment d’ouvrages rares, l’intérêt rési­dant plus dans la com­pi­la­tion de ces doc­u­ments. À not­er tout de même quelques doc­u­ments spé­ci­fiques à l’école, tel que les numéros de la revue pub­liée pen­dant de nom­breuses années, recueil­lant les avancées des ingénieurs issus de l’école. La vis­ite était vrai­ment pas­sion­nante, notam­ment grâce à la pas­sion et la pré­ci­sion de notre hôte.

Bien que sans finance­ment réel, ce fonds est régulière­ment mis en valeur, afin de faire partager au plus grand nom­bre ce pat­ri­moine de l’histoire uni­ver­si­taire nationale. Ain­si, en plus des ani­ma­tions organ­isées au moment des journées du pat­ri­moine, un tra­vail de numéri­sa­tion et de cat­a­lo­gage est en cours, ce qui facilit­era la con­sul­ta­tion de ce fonds. On en trou­ve déjà quelques traces sur la page con­sacrée au fonds sur le site de l’école, ou encore sur e-cor­pus. Gageons que ce tra­vail de numéri­sa­tion (et d’OCR pour cer­tains doc­u­ments) sera un franc suc­cès.

3 thoughts on “Le fonds ancien de l’ENSAM d’Aix-en-Provence”

  1. Mer­ci pour ce arti­cle élo­gieux, mes col­lègues et moi en sommes très touchés. C’est vrai que nous met­tons du coeur à l’ouvrage et sommes heureux d’intéresser notre pub­lic sen­si­ble à la val­ori­sa­tion du pat­ri­moine écrit de notre Ecole. Soyez le bien­venu entre nos murs, si votre chemin vous con­duit encore une fois sur Aix-en-Provence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.