Cibi e libri

Il y a peu, je pes­tais con­tre les focac­ce­rias qui utilisent du gras de porc comme ingré­di­ent dans leurs focac­cias à Gen­o­va. Je n’ai pas eu à trop chercher pour en trou­ver une qui fait tout sans gras de porc, rue San Vin­cen­zo. Un coin par­fait, entre la gare et la via XX set­tem­bre, pour les samedis de prom­e­nade en ville.

cibi-e-libri

Alors pour ne pas trop effray­er les végé­tariens qui voudraient venir à Gen­o­va, je me devais de rap­porter ici l’excellente sur­prise que j’ai eu en pous­sant la porte de Cibi e Lib­ri, près de la mai­son d’enfance de Christophe Colomb.

Il s’agit d’un restau­rant végé­tal­ien, dans l’esprit repas rapi­de. Les ingré­di­ents sont bio et locaux, le pro­prié­taire — un homme char­mant — entre­tient de bonnes rela­tions avec de jeunes pro­duc­teurs de la région. Le vin rouge est d’ailleurs très sym­pa.

La spé­cial­ité du lieu est un steak végé­tal très réus­si, tant en goût qu’en saveur, que l’on se voit servi avec une galette de riz, et des pré­pa­ra­tions à base de légumes, céréales et légu­mineuses, légère­ment épicées ou non. Vrai­ment chou­ette. Pour ce que j’ai pu y goûter, les muffins veg­an aus­si sont excel­lents.

Pour finir de décrire le lieu, imag­inez bien qu’avec un nom comme celui-ci vous trou­verez pas mal de livres posés sur les étagères. Le restau­rant pro­pose égale­ment une con­nex­ion à inter­net gra­tu­ite (avec notam­ment des pris­es réseau, un rêve pour qui fuit le sans-fil), et d’après les dis­crètes notes, sem­ble être gay-friend­ly. Bref, un endroit super fréquentable ! Adop­té !

Si vous voulez plus d’informations sur le restau­rant, ou sur Loren­zo, le pro­prié­taire du lieu, je vous invite à par­courir la toile :

À not­er que pour couron­ner le tout, Loren­zo par­le anglais et français, en plus de son ital­ien natal.