Soutenance de thèse

Si vous passez par Clermont-Ferrand le 22 octobre 2009, alors venez faire un tour à ma soutenance ! Vous aurez ainsi l’occasion de mieux voir ce que j’ai fait en recherche depuis ces 3 dernières années, ainsi que les probables sujets que je vais commencer à explorer cette année. Voici donc l’invitation telle que je l’ai envoyée un peu partout :

Invitation soutenance de thèse :

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse qui aura lieu le jeudi 22 octobre 2009 à 14h en amphi 3 au Pôle Commun (ISIMA). La thèse est intitulée : « Outils pour le pavage de surfaces ».

Le jury sera composé de :

  • Jean-Marc Chassery (rapporteur) ;
  • Bruno Lévy (rapporteur) ;
  • Pierre Alliez (examinateur) ;
  • Éric Colin de Verdière (examinateur) ;
  • Yan Gérard (visiteur) ;
  • Philippe Mahey (président) ;
  • Vincent Barra (directeur de thèse).

Un pot est prévu à l’issue de la soutenance auquel vous êtes chaleureusement invités.

Résumé :

Alors que l’on observe une disponibilité croissante de données décrivant des objets 3D, il semble essentiel de disposer de moyens de traitement efficaces de ces derniers.
Ainsi, nous présentons dans ce mémoire un ensemble d’outils de manipulation de surfaces, qui exploitent à la fois leurs propriétés géométriques et topologiques.

Après avoir décrit différents résultats classiques de topologie, et les structures et résultats fondamentaux de la topologie algorithmique, nous présentons les concepts de M-tuiles et M-pavages, offrant notamment une grande souplesse combinatoire, et permettant de décrire finement le résultat d’algorithmes de découpage topologique. En s’appuyant sur les possibilités de description de ce formalisme, nous présentons différents algorithmes de découpage de surface, prenant en compte non seulement la topologie et la géométrie des surfaces, mais également les propriétés des M-tuiles issues de ces découpages. Nous présentons également dans ce mémoire une généralisation des lacets par les n-cets, permettant notamment de décrire une approche originale de pavage de surfaces en cylindres puis en quadrangles.

Enfin, deux applications de ces outils de découpage sont présentées. Dans un premier temps, nous déclinons ces algorithmes de découpage dans le contexte de l’infographie, en proposant un ensemble d’outils d’aide à la manipulation de surfaces. Puis nous présentons dans un second temps une chaîne complète de traitement de données issues de l’imagerie médicale, permettant la visualisation dynamique de données complexes sur des cartes planes de la surface du cerveau, en illustrant sa pertinence dans le contexte de la stimulation corticale.

En conclusion de ces travaux, nous présentons les perspectives que laissent entrevoir ces développements originaux, notamment en exploitant les possibilités offertes par les n-cets et les M-pavages, qui semblent multiples. Nous soulignons également la richesse qu’assure une exploration des domaines applicatifs par des outils issus de la géométrie algorithmique.

Edit : voici un plan d’accès pour jeudi.

plan-d-acces

8 thoughts on “Soutenance de thèse”

  1. Ah, le grand jour approche…
    Tu m’excuseras par avance de ne pas pouvoir être physiquement là, mais j’y serais moralement…
    Courage pour cette toute dernière ligne droite, le drapeau à damier n’est plus très loin…

  2. …pareil pas là physiquement…
    …coeur y est…
    …bon courage…

    j’viens de percuter aussi que ce sur quoi tu travailles peut intéresser ma copine qui va tout prochainement scanner en 3D les pierres du patrimoine Irish:
    http://www.irishmegaliths.org.uk/pillarstones2.htm
    Si tu as des outils a recommander pour la manipulation je suis preneur!

  3. coucou à toi et à ceux qui t’entourent pour ce grand jour ; nous non plus ne pouvons être auprès de toi, mais sache que nous pensons bien à toi…
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.