Clermont-Ferrand : ça s’améliore

Plusieurs fois ici j’ai exprimé quelques regrets (voire plus) quant à la vie à Cler­mont-Fer­rand. Sur au moins deux plans, un petit plus est venu com­penser la dureté de la ren­trée.

Tout d’abord, je vous fai­sais part ici en avril dernier de la dif­fi­culté d’ex­pres­sion pour une asso­ci­a­tion à Cler­mont-Fer­rand. Dif­fi­cile de dire si la poli­tique munic­i­pale a évolué, si nous avons sû par­ler aux bonnes per­son­nes, ou encore si le change­ment d’équipe munic­i­pale a suf­fit, mais nous avons obtenu l’au­tori­sa­tion d’u­tilis­er le kiosque de la place de Jaude que la munic­i­pal­ité réserve aux asso­ci­a­tions. Nous avons donc pu tenir ce stand same­di 13 sep­tem­bre 2008, mal­gré le mau­vais temps. Un expéri­ence que nous souhaitons renou­vel­er !

Kiosque

D’autre part, j’avais aus­si eu l’oc­ca­sion de par­ler ici des portes-ouvertes du 92e rég­i­ment d’in­fan­terie, où l’ac­tiv­ité prin­ci­pale était de brûler des car­touch­es en faisant des démon­stra­tions de tir. Activ­ité prob­a­ble­ment pas­sion­nante pour qui s’in­téresse à ces armes, mais net­te­ment moins sat­is­faisante d’un point de vue pol­lu­tion sonore pour les riverains. Cette année, peut-être à cause d’une tuerie lors d’une telle man­i­fes­ta­tion à Car­cas­sonne, ou encore en sou­tien aux sol­dats français en Afghanistan parce qu’ils étaient envoyés au front sans suff­isam­ment de matériel, voire pour man­i­fester con­tre les remaniements mil­i­taires de cette année, tou­jours est-il que cette année, Ô mir­a­cle, ils ont choisi de ne pas faire de démon­stra­tion armée. Ils ont préféré jouer de la trompette et faire tourn­er en rond leurs blind­és légers. Un pas dans le bon sens ?

One thought on “Clermont-Ferrand : ça s’améliore”

  1. Quand le jazz est, quand les jazz est la,
    La java, la java s’en va !
    (sou­venirs de classe de musique en cinquieme)

    Il suf­fit d’un peu de temps, et peut-etre de nou­velles ener­gies humaines pour pou­voir avancer dans ton, leur, notre, mon sens…
    Mais que voulez-vous, on nous a cree tous dif­fer­ents !
    Telle est la richesse ‑qui nous per­dra ou pas- du monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.