Non au viol de la démocratie

Alors que douce­ment on prend pour le peu­ple des déci­sions qu’il aurait con­testé en temps nor­mal, nous nous taisons, en accep­tant le choix des urnes que nous avons fait col­lec­tive­ment (du moins c’est le principe d’une démoc­ra­tie).

Mais voilà, notre cher gou­verne­ment, non con­tent de décréter que dormir dehors sera pas­si­ble de prison, vient de nous forcer la main en adop­tant la révi­sion de la Con­sti­tu­tion préal­able à la rat­i­fi­ca­tion du traité européen de Lis­bonne. Puisque le peu­ple ne veut pas d’une Europe économique écras­ant le citoyen, alors imposons-la lui !

nous voulons un référendum

Je vous con­seille de pass­er par le blog d’O­livi­er Bon­net, Plume de presse, où vous trou­verez un bil­let très intéres­sant sur la ques­tion ain­si que de nom­breux autres. Et bien sûr, pensez à sign­er la péti­tion :