Rasoir en HDR

C’est en lisant le bil­let de bobuse sur son nou­veau rasoir que j’ai moi aus­si eu envie de par­ler de mon rasoir… Comme lui, je n’utilise pas non plus de rasoir jetable (sauf dans de rares excep­tions). J’utilise un rasoir à lames, de ces bonnes vieilles lames que les dan­gereux gang­sters des films manient avec dex­térité pour com­met­tre leurs méfaits.

rasoir1_gimp_small.jpg

Ce rasoir a pour moi une valeur par­ti­c­ulière : c’est le rasoir que mon père util­i­sait quand il était jeune, avant de porter la barbe. Il l’avait gardé, mais ne s’en ser­vait plus. Entre deux util­i­sa­tions de rasoirs jeta­bles, j’ai com­mencé douce­ment à l’utiliser, puis je l’ai adop­té. Il est un peu plus évolué que celui de bobuse, car il n’y a pas besoin de tournevis pour l’ouvrir : la par­tie inférieure du manche est une vis qui fait s’ouvrir le rasoir en haut (voir la dernière pho­to du bil­let). De la même manière, une bague numérotée de 1 à 9 sur le manche, auprès de la lame, per­met de régler la ten­sion de la lame, ce qui rend le rasage plus ou moins sou­ple.

rasoir2_gimp_small.jpg

J’ai aus­si prof­ité de ce bil­let pour utilis­er le logi­ciel qtpfgui, qui pro­pose plusieurs algo­rithmes de brack­et­ing (voir un précé­dent bil­let à ce sujet). Je ne sais pas com­ment vous trou­vez ces pho­tos, mais j’en suis assez sat­is­fait, pour des pho­tos pris­es à la lumière arti­fi­cielle…

rasoir3_gimp_small.jpg

6 thoughts on “Rasoir en HDR

  1. Mer­ci du bil­let, je cherche des solu­tions dans le meme genre, c’est donc très intéres­sant à lire :))
    (mais bon, je dois avouer que c’est pas trop une pri­or­ité… on peut pas dire que je sois un fou-furieux du rasage :)) )

    Sinon je me per­me­ts de sig­naler qu’il y a un égale­ment arti­cle en français dans wikipedia sur l’magerie à grande gamme dynamique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Imagerie_%C3%A0_grande_gamme_dynamique

  2. He tu l’as pas lavé, cochon!!!
    (bon, c’est la soeur qui réécrit les paroles de ton père)

  3. Mais si je l’ai lavé ! C’est juste que j’ai util­isé une tech­nique pour fab­ri­quer une pho­to à par­tir de 3 qui aug­mente les con­trastes blancs-noirs…
    Voilà c’est tout ! :p

  4. « Il est un peu plus évolué que celui de bobuse, car il n’y a pas besoin de tournevis pour l’ouvrir »
    C’est un scan­dale !! ;-) Nul besoin de tournevis pour démon­ter le mien non plus. Il suf­fit de tourn­er le manche comme le tien !

    Non mais :-)

  5. Bon alors je retire ce que j’ai dit, et je m’excuse plate­ment auprès de ton rasoir… ;)
    J’avais lu trop vite ton bil­let, je pense, mea cul­pa :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.