13 thoughts on “La censure commence”

  1. Oui ben en ce qui con­cerne le blog de bel­la­cio, c’est pure­ment du pipo et des mecs qui mon­tent une polémique pour se faire de la pub. Voir le dernier com­men­taire sur le blog :

    Une pré­ci­sion des Inrocks
    7 jan­vi­er 2006 — 14h01 — Posté par 82.***.26.***
    A la suite de notre arti­cle du mer­cre­di 4 jan­vi­er rela­tant l’histoire d’un artiste “cen­suré” par la Sacem, Les Inrock­upt­ibles nous ont fait par­venir la let­tre suiv­ante.

    “Suite à la dif­fu­sion de votre arti­cle “la SACEM cen­sure un titre par­o­di­ant Nico­las Sarkozy” met­tant en cause la sélec­tion de notre con­cours CQFD, nous tenons à apporter les cor­rec­tions et pré­ci­sions suiv­antes :
    • Le groupe Polémix et sa chan­son « tous les tizen­fants » a effec­tive­ment été pré-sélec­tion­né par Jean-Daniel Beau­val­let, avec 80 autres artistes. Le con­cours con­siste à sélec­tion­ner 20 titres par­mi les 80 pré-sélec­tion­nés pour les faire fig­ur­er sur la com­pi­la­tion CQFD.
    • Les 80 titres sont ain­si gravés sur 4 CD, dis­tribués aux jour­nal­istes “musique” de la rédac­tion. Cha­cun choisit ses titres préférés. Seul un jour­nal­iste sur cinq a pro­posé ce titre dans sa sélec­tion ; il a donc été élim­iné.
    • Par­al­lèle­ment — puisque nous dis­posons de peu de temps — nos ser­vices admin­is­trat­ifs véri­fient auprès des 80 pré-sélec­tion­nés qu’ils respectent les con­di­tions de par­tic­i­pa­tion au con­cours définies dans notre règle­ment.

    Les can­di­dats doivent notam­ment garan­tir que leur œuvre est pro­tégée auprès de la SACEM ou du SNAC et qu’ils ont obtenu l’accord de tous les ayants droit éventuels — notam­ment pour l’utilisation de sam­ples. C’est dans ce cadre que l’avis de la SACEM a été sol­lic­ité.
    Ces deux proces­sus sont indépen­dants l’un de l’autre. Si le titre en cause avait été retenu par la rédac­tion « musique », nous auri­ons alors sol­lic­ité l’avis de nos pro­pres con­seils juridiques. Ne pou­vant imag­in­er rétro­spec­tive­ment leurs recom­man­da­tions, nous sommes aujourd’hui dans l’incapacité de savoir quelle atti­tude nous auri­ons alors adop­tée.
    En tout état de cause, c’est tout à fait à tort que le groupe Polémix se dit « cen­suré » par la SACEM, qui n’intervient en rien dans notre proces­sus de sélec­tion ini­tial.
    Nous vous remer­cions par avance d’apporter à vos lecteurs les com­plé­ments d’information que vous jugerez utiles.
    Très cor­diale­ment,
    Frédéric Allary, directeur général”

  2. Encore une fois Bel­la­ciao en fer­vent défenseur de la lib­erté d’expression…

    Bel­la­ciao pra­tique coura­ment une cen­sure opaque, non jus­ti­fiée à quelque moment que ce soit, et décli­nent tacite­ment toute offre de dis­cus­sion. Ont eu lieu dans les mêmes con­di­tions des ban­nisse­ments à vie. Une petite recherche sur Inter­net vous per­me­t­trons de con­stater qu’il en existe des témoignages et que cer­tains ont été cen­surés sur d’autres sites, peut-être par incré­dulité. Sur Ocsé­na, on peut voir que les avis allant dans ce sens sont large­ment majori­taires, en dépit des efforts des admin­is­tra­teurs pour calmer le jeu, et alors que ces derniers en fai­sait une présen­ta­tion pos­i­tive sous le terme se “site libre”.

    Aujourd’hui, pour cacher la cen­sure, les liens des arti­cles sup­primés pointent vers d’autres pages comme s’ils n’avaient jamais existés.

    Je vous laisse en lien mon expéri­ence per­son­nelle sur Bel­la­ciao.

    N’hésitez pas à me join­dre par mail.

  3. Bon­jour à toutes et tous,

    J’ai moi aus­si été cen­suré à plusieurs repris­es et ban­nis de Bel­la­ciao. Au début, cela m’amusait plu­tot de voir des types se plain­dre régulière­ment dans la tri­bune parce qu’ils avaient étés ban­nis ou vu leurs mes­sages éffacés. Je me dis­ais qu’ils avaient for­cé­ment du le chercher et me per­me­t­tait même de leur faire la morale quelque­fois, jusqu’au jour ou ça vous tombe dessus.

    La pre­mière fois fut pour moi le jour ou j’avais osé avancer un argu­men­taire pour expli­quer que Sarkozy était finale­ment au moins aus­si dan­geureux que Le Pen. Hérésie, pensez donc. Ban direct. J’ai ensuite util­isé un proxy pour poster de temps à autre et en essayant de clar­i­fi­er au max­i­mum mon dis­cours afin que cela ne se repro­duise plus ( je m’éfforcais encore de penser que cela ne pou­vait ven­nir que de moi et de ma façon d’expliquer les choses ). Tu par­le ! La dernière fois que je l’ai été remonte à, … aujourd’hui. J’avais ten­té de répon­dre à un texte de Yéti pour lui expli­quer que le mou­ve­ment étu­di­ant anti CPE été tombé dans le piège ten­du par la droite en se récla­mant autonome et en rejet­tant l’appui des syn­di­cats. Pouf, mes­sage effacé et ban de l’IP.

    J’ai aus­si­tot fait une récla­ma­tion au col­lec­tif, sans suc­cés jusqu’a présent. De toute façon, les fois ou ils ont daigné me répon­dre, j’ai eu le droit à un ser­mon d’une pré­ten­tion et d’une suff­i­sance remar­ca­ble du genre, il ne faut pas laiss­er aller son esprit, etc.… Et je passe sur les nom­breux mes­sages sim­ple­ment érazés.

    C’est en faisant une recherche sur le net que je suis tombé sur vous. Je suis bien con­tent de voir que je ne suis pas le seul. Je dois dire que leur com­porte­ment m’échappe com­pléte­ment. Bref, je pense qu’il faut que cela se sache.

  4. J’ai du mal à voir le lien avec le sujet du bil­let d’origine mais … je répond quand meme.

    « Bref, je pense qu’il faut que cela se sache. »

    Pöur que tous les élé­ments avancés soient vrai­ment con­va­in­quants, ça serait bien d’avoir des preuves objec­tives de ce qui est avancé (des copies des mails échangés par exem­ple). Ca per­me­t­terait aus­si de se faire une idée plus pro­fonde de la pré­ten­due cen­sure qui serait exer­cée.

    Parecque le prob­lème, c’est qu’à dire des choses sans pou­voir les prou­ver, d’une part ça décridi­bilise assez pro­fondé­ment l’argumentaire qui veut etre mis en place et d’autre part, on peut aus­si être l’arroseur arrosé en se faisant con­damn­er pour diffama­tion …

  5. Je répondais à Far­fadet. Le pro­pre de la cen­sure n’est il pas d’éviter de laiss­er des traces de toute façon Dif­fi­cile donc d’apporter des preuves. Qu’a cela ne tienne, j’ai mis un mes­sage sur ce fil sous l’IP suiv­ante : 62.***.212.***. Il a déjà été sup­primé 1 fois et je l’ai remis. Sera t’il encore là demain ? J’en doute.

    http://www.bellaciao.org/fr/arti...

    Pour ce qui est de la diffama­tion, il n’y a qu’un juge qui peut décider si un pro­pos est diffam­a­toire ou non. A con­trario les forums de l’internet sont assu­jetis aux même règles que les médias audio visuel con­cer­nant la lib­erté d’expression. C’est donc plu­tot moi qui devrai porter plainte à la lim­ite. Bel­la fait bien du délit d’opinion, et si moi je n’ai pas de preuves, fait une recherche sur le net, tu ver­ra que d’autres en ont.

    PS : un anar qui par­le de diffama­tion, c’est assez amu­sant au pas­sage ^^ Vrai­ment, tout foul’camp…

  6. « C’est donc plu­tot moi qui devrai porter plainte à la lim­ite »

    Oui, c’est exacte­ment ce qu’il faut faire.

    Pour revenir à nos mou­tons, le com­men­taire en ques­tion n’a, à mon sens, qu’un intérêt tout relatif …

    Leur poli­tique ne relève peut etre pas de la cen­sure mais plu­tot de ne vouloir vouloir laiss­er vis­i­ble sur le site que ce qu’ils jugent digne d’intérêt ?

    Bref, même si sur le fond je suis plu­tot choqué par les éventuels efface­ments en ques­tion, plu­tot que crier au loup et à la cen­sure, il serait peut etre bon de leur deman­der d’expliciter sur une page ouaibe leur poli­tique de fil­trage des com­men­taires liés aux arti­cles ?

  7. La cen­sure sur Bel­la­cio existe bien. Je viens d’en faire les frais. Pour un site qui pré­tend défendre la lib­erté d’expression, c’est absol­u­ment écoeu­rant.
    Cela fait des mois que je fréquen­tais Bel­la­cio car nom­bre d’articles y sont intéres­sants. Puis sont tombés une série d’articles dythi­ram­biques de Danielle Bleitra­ch sur Cuba. J’ai écris un petit mot citant un lien vers Amnesty Inter­na­tion­al et son rap­port 2005 sur les pris­ons cas­tristes. Mon mes­sage a été cen­suré pour délit d’opinion. Bleitra­ch m’a accusé d’être un troll de droite. Mon IP étant à présent ban­nie par les webmestres de Bel­la­cio, je ne puis offrir aucun droit de réponse.
    Il est vrai que je suis un dan­gereux enne­mi idéologique : prof de phi­lo, mil­i­tant de la CGT, proche du PC
    Bel­la­cio… J’ai dû, en me frot­tant les yeux, admet­tre qu’il s’agit là d’un site à la façade trompeuse : ses ani­ma­teurs, mal­gré leurs déc­la­ra­tions osten­ta­toires, sont tout à fait hos­tiles la lib­erté de pen­sée et d’expression dès lors qu’il ne s’agit plus de leurs pro­pres opin­ions, ils pra­tiquent une cen­sure idéologique dis­crète, récur­rente, insi­dieuse qui ne laisse aucune trace appar­ente sur le site puisqu’il s’agit d’effacer quelques arti­cles et quelques répons­es…
    Quand la cen­sure con­cerne les autres, on peut tou­jours se dire qu’ils l’ont bien mérité pour des motifs divers (grossièreté, diffama­tion, etc…) quand cela tombe sur soi, cela fait tout drôle… J’ai relu mon texte plusieurs fois en me deman­dant ce qui avait pu leur déplaire. J’ai fini par trou­ver : une cri­tique pré­cise et argu­men­tée.
    Ca a le par­fum des livres d’histoires : on se prend à songer aux purges de Staline, aux men­aces de mort des brigages rouges, aux pris­on­niers d’opinion cubains. Beurk.

  8. Tout le monde sait que bel­la­ciao cen­sure à tout berzingue. Enfin je croy­ais : il sem­ble qu’il y ait encore des dupes.…

    Il est donc impor­tant de le clamer haut et fort. J’ai com­mencé à faire un his­torique de la “chose” (cap­tures d’écrans, copies, com­para­isons, etc) et suis pre­neur de tout ce que vous avez… D’ores et déjà mer­ci à Eric… Je m’adresse aus­si à styall : peut-il m’adresser copie de ce qu’il avait écrit chez l’ocsena ? Pcq je vous sig­nale que les env­i­ron 20 témoignages de cen­sure sur bel­la­ciao ont été pure­ment et sim­ple­ment effacés !!! C’est pas vieux : 3/4 jours, mais irrémé­di­a­ble et assumé (http://ocsena.ouvaton.org/article.php3?id_article=323#forum2638=

    On peut m’écrire à cette adresse : bellaciaocensure@no-log.org

    Mer­ci d’avance et salut tt le monde !

  9. styall, tu ferais bien de faire un tour sur les moteurs de recherche, ca cause de toi et de tes amis keufs sur le net !

    t’es pas bien malin, ta cou­ver­ture n’a pas tenue longtemps :)

    et remonte ta braguette on voit ton IP

  10. Il sem­ble que les sou­tiens incon­di­tion­nels de Bel­la­ciao n’aient que deux argu­ments à oppos­er à mon inter­ven­tion :

    1. L’insulte : “Troll, enfoiré, fou­teur de merde, triste sire” sont les doux noms d’oiseaux par lesquels ils évo­quent l’auteur de ces lignes. On m’a même accusé d’être un “keuf” qui “urle” (sic).

    2. La “mod­éra­tion”. Bel­la­ciao ne cen­sure pas mais “mod­ère”. Qu’on mod­ère des com­men­taires insul­tants ou diffamants, c’est com­préhen­si­ble (pour­tant Bel­la­ciao n’a pas ‘mod­éré” ces com­men­taires, pub­liés sur son site, lorsqu’ils me con­cer­naient). Qu’on “mod­ère” des idées de gauche sur un site de gauche parce qu’elles s’éloignent de la “ligne”, c’est de la tar­fuf­ferie.

    CENSURE : “action de cen­sur­er, d’interdire tout où par­tie d’une com­mu­ni­ca­tion quel­conque”. (Petit Larousse 1989, p.170)

    LIBERTE D’EXPRESSION : “La lib­erté d’expression vaut non seule­ment pour les infor­ma­tions ou idée acceuil­lies avec faveur ou con­sid­érées comme inof­fen­sives ou indif­férentes, mais aus­si pour celles qui heur­tent, choquent ou inquiè­tent l’Etat ou une frac­tion de la pop­u­la­tion.” (Arrêt Handy­side, cour européenne des droits de l’homme).

    Soyons cohérent : on ne peut insul­ter et mod­ér­er à tout va les argu­ments qui nous gènent tout en pré­ten­dant défendre la lib­erté d’expression, lut­ter con­tre la cen­sure et pro­mou­voir la lib­erté de penser.

    PS : Mal­gré les insultes dont j’ai fais l’objet sur Bel­la­ciao, il m’est impos­si­ble d’y répon­dre car, mon adresse IP étant black­boulée sur le site, je n’y peux rien pub­li­er. Faut-il, parce qu’on aime les arti­cles pub­liés sur Bel­la­ciao, cau­tion­ner de telles pra­tiques ? Apparem­ment oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.